Témoignages – L'Inssaisissable Sagesse de l'Être

Thibault
Ce stage m’a surpris. Il est très doux, tranquille et J’ai eu une émotion profonde qui venait de je ne sais où en moi.. !?
Merci. Depuis la sagesse de l’être, je médite autrement.
Véro
Je me souviens d’un retour de promenade où je voyais la nature en 3 dimensions.
Quel repos après ce stage ! Je me suis sentie ressourcée et connectée.
J’apprécie dans ma vie savoir « mettre » une protection autour de moi.
Françoise
J’ai beaucoup aimé ce moment de retour à moi-même. Je me suis sentie accueillie comme je suis avec toutes mes difficultés pour m’intérioriser.
Depuis c’est plus simple de méditer.
Patrick
J’ai aimé le centrage, s’éveiller à l’insaisissable, le subtil. Le rappel de l’importance de la douceur ; découverte des couleurs en travail de l’esprit.
Charlotte
Un grand merci Marisa pour ce beau stage. Les moments dans la nature et les moments à l’intérieur étaient bien équilibrés. Stage fort.
Karim
Processus de qualité ; exercices proposés amènent effectivement à ce travail avec justesse…Merci.
Thierry
Magnifique stage !!!
Cette nouvelle version sur quatre jours fut pour moi magique
Un voyage au cœur de soi, en profondeur, avec la créativité, l'investissement et la disponibilité de Marisa
Une invitation à prendre du temps pour s'offrir du bon, rencontrer une part de soi indescriptible ....insaisissable

merci
Yannick
Une semaine après, je prends le temps de te dire un grand merci pour ce magnifique stage que tu nous as proposé.
J'ai vraiment beaucoup aimé toutes les structures proposées, qui s'enchainaient avec une très grande justesse.
J'ai aimé l'apport tantrique …, permettant d'inscrire et d'intégrer le bénéfice des méditations dans le corps.
J'ai aimé le déroulé temporel, laissant le temps à l'intégration. Rien n'était forcé ni pressé et c'était très appréciable.
Cécile
Un ciel de pastel bleu et rose ce matin, un froid nouveau et piquant tombe sur ma campagne, un état subtil de tranquillité s'installe au tréfonds de mon être, juste dans l'arrière plan de mes agitations mentales et émotionnelles ! ...
Comme une envie de vous partager ma Gratitude de l'expérience vécue ensemble, côte à côte, en mots et en silences.
Nelly
Quant à moi je sens que des changements s'opèrent, je me sens comme plus solide, c'est subtil mais néanmoins là... ça demande à être cultivé, entretenu, encouragé...
Merci à tout le groupe d'avoir été là, Merci à Marisa, à ce stage.
Denis
Pour moi l'intégration du stage la sagesse de l'être:
En un mot, depuis le stage je me sens très connecté a mes méditations. Tout simplement depuis ces jours là, c'est devenu une pratique quotidienne naturelle. Apres quelques instants, le silence arrive et je peux réellement retrouver mon lieu d'espace complet. Je peux me reconnecter. Bien sur passent des nuages mais justement, ils passent
Pour ce qui est de la connexion aux couleurs; lorque je ferme les yeux pour me recentrer; en fonction du lieu, de l'ambiance, naturellement une teinte me parviens et donc je peux peindre tout autour de moi cette couleur et c'est très agréable de nourrir le chakra de ce moment avec ce qui me parvient.
La durée du stage est parfaitement adaptée : au fil des jours, j'ai pu laisser décanter toute l'agitation avec laquelle je suis arrivé. J'ai vraiment apprécié de pouvoir me laisser m'abandonner sans stress au différentes méditations proposées et puis c'est avec du temps que j'ai ressenti qu'au fil du stage mes pensées se sont posées. J'ai beaucoup aimé le premier test de lucia qui a été très efficace sur moi. Depuis mes visualisations sont beaucoup plus claires lorsque je médite en me concentrant sur le 3e oeil.
Ce que ce stage a réellement changé dans ma vie : le bonheur de me donner une méditation par jour, la joie de savoir que là, dans ce jour, je vais retrouver ce sentiment indéscriptiblement jouissif de tranquilité, de quietude, de paix.
Christophe
La petite histoire est celle de mon retour de stage.
15 jours se sont écoulés. J'ai traversé
15 jours de plus se sont écoulés. J'ai été chahuté
Au retour de stage, j'ai senti que j'avais franchi une belle colline, en passant par un chemin que je n'avais jamais voulu regarder, qui sinuait, passait par des gorges profondes, aux crevasses escarpées, au terrain glissant, mais comme souvent, les plus durs chemins sont aussi les plus beaux, ceux qui font apercevoir les plus belles merveilles et découvrir les plus beaux paysage.
Ton stage m'a permis d'accueillir la tristesse qui était en moi. Qui est toujours en moi d'ailleurs. Et que parfois je refuse d'accueillir et qui dans ce cas entraine souvent de la colère. Ce stage m'a permis avec douceur et tendresse, de me regarder dans les yeux, dans le coeur, dans l'âme. Sans jugement. Dans le présent. C'est bon d'être doux avec soi. Et ce n'est pas si facile. J'ai pu y gouter . Merci. ....Durant le stage j'ai pu reconnecter avec moi enfant, avec la joie que je rayonnais, avec la puissance créatrice de l'enfant, avec l'amour immédiat du réel propre à l'enfance.
Durant le stage j'ai pu apprendre des techniques pour méditer. J'ai pu toucher à une hygiène de vie qui met l'humilité au centre, le corps en premier, et la conscience tout autour.
Au retour du stage, j'ai continué de méditer, tous les matins, et lorsque j'en ressentais le besoin. 10seconde, 2min ou 30 min. Mais j'ai peu à peu perdu la capacité d'écouter ce qui se passe à l'intérieur. J'ai pu réaliser la force du temps lent et long, des 4 jours, qui permettent de prendre le temps. ......
Cécile
....je ne serai pas en mesure de te faire un retour très clair de l'ensemble du stage, tant c'est la 1re fois que j'ai été incapable d'écrire, de laisser trace de mes traversées. C'était pour moi LE stage, et pourtant, je ne sais ni ce qu'il s'y est vraiment passé, ni ce que j'en garde aujourd'hui. Si ce n'est de la matière pour alimenter ma dévalorisation et ma grande difficulté à me poser pour méditer.
Il y a des décisions qui se prennent, pour mon bien-être, dont semble être convaincue une petite partie de moi que je laisse s'exprimer.
Aude
je souhaiterais dire que ce stage, c'est se reconnecter à ce joyau qui est en nous et qui est nous-même.
Roberte
Hier sur le chemin du retour j'écoutais ce beau texte de Julos Beaucarne et j'avais envie de le partager avec vous ... peut-être parce qu'il m'évoquait la diversité de nos cheminements intérieurs et l'immense respect de Marisa pour leur unicité ....
Merci à tous pour votre présence, merci à la Vie et à Marisa d'avoir permis que de tels espaces d'échanges et de partages existent... Je trouve que nous avons beaucoup de chance de pouvoir connaître et vivre cela ...
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Qui tissez des tissus de mots
Au bout de vos dents
Ne vous laissez pas rêver
Par quelqu’un d’autre que vous-même
Chacun a son chemin
Qu’il est seul parfois à comprendre
Femmes et hommes de la texture,
de la parole et du vent
Si nous pouvions être d’abord toutes et tous
Et avant tout et premièrement
Des amants de la Vie
Alors nous ne serions plus ces éternels
questionneurs, ces éternels mendiants
Qui perdent tant d’énergie et tant de temps
A attendre des autres, des signes
Des baisers, de la reconnaissance
Si nous étions avant tout et premièrement
Des amants de la Vie
Tout nous serait cadeau
Nous ne serions jamais déçus
On ne peut se permettre de rêver que sur soi-même
Moi seul connais le chemin qui conduit
Au bout de mon chemin
Chacun est dans sa vie et dans sa peau
A chacun sa texture, son tissage et ses mots.

Julos Beaucarne
francoise
Je souhaitais te dire lundi combien ce stage m'avait fait "prendre de l'épaisseur", du volume.
J'ai goûté pendant 2 jours cette sérénité joyeuse d'être à ma place et de bien l'occuper.

Et puis, j'ai baissé la garde, oublié de me protéger du froid.
Et c'est comme ça que depuis mardi je retrouve mes vieilles habitudes de fatigue, repli, maux de gorge, p'tite fièvre...
...qui ne m'empêchent pas de méditer avec bonheur.
Impossible de perdre ce que j'ai acquis, il y a une empreinte!
olivier
Ces quelques lignes pour te remercier de nous guider avec justesse sur le chemin d'une intimité plus vraie, celle des perceptions fines de soi-même et de l'autre, comme celle qui nous lie à notre parcours de vie. Je suis heureux de croiser les chemins des membres de la communauté que fédère ton enseignement, j'aime que se mélent nos racines dans ce terreau fertile, je joue avec bonheur dans ce bain de bienveillance, de partage des joies et des tristesses essentielles. Je te remercie également pour la sobriété des indications que tu nous donnes. Celles qui me reviennent aujourd'hui résonnent encore fortement. J'y puise les ressources pour prolonger le travail du stage, pour prolonger aussi la démarche d'intégration qui m'avait été si précieuse à la suite du stage « Tantra subtil », et animé par le désir de partager avec toi quelques uns des fruits des graines que tu nous offres.
Je me déprends du sérieux avec lequel je conduisais autrefois ces explorations méditatives, sans plus craindre d'en perdre le fil, puis je me surprends à sourire à l'écoute des mélodies chromatiques qui surgissent. A mesure que je défriche les chemins qui m'y conduisent, je vois mes nouvelles expériences se simplifier; inaccessibles il y a quelques semaines, elles me semblent par moment tout à fait naturelles, comme les grandes joies qu'elles me procurent. Je trouverai sans doute plus tard d'autres suites à cette routine de méditation, peut-être plus spirituelles, mais je ne suis pas encore lassé du plaisir de me baigner dans l'eau lumineuse et vivifiante qui y prend sa source.
À PROPOS ▼
LES STAGES DE MARISA ▼
Marisa Ortolan © 2016 Tous droits réservés